en español   en inglés

Activités et excursions  
La Montaña Mágica

En plus de l'utilisation des bicyclettes de montagne qui a à son votre disposition, le visiteur peut aimer plusieurs voyage de promenades, pour les itinéraires que nous lui indiquons ou qu'il pourrait découvrir. Nous lui suggérons aussi quelques excursions pour l'environnement utilisant le véhicule.

Marche à pied le long de l'environnement de La Montagne Magique

Recommandations générales

A' titre orientatif, nous décrivons une série de promenades qui peuvent se réaliser a' pied depuis La Montaña Mágica. Les itinéraires qui offriraient les plus grands doutes sont balisés de flèches aux moments les moins clairs de leur parcours.

La Montaña Mágica se trouve essentiellement dans un coin d'éleveur de bétail, de telle sorte que l'on rencontre fréquemment clôtures et partiques, qui traversent les chemins et les prés. Les premières peuvent se sauter, les seconds doivent se refermer après de les avoir utilisé afin d'éviter que le bétail ne s'échaffe.

Nous recommandons l'usage de souliers (forts) de grosses semelles, car il peut il y avoir de la barre. Il est fréquent, également, que les chemins soient impraticables a' cause des ronces et les pentes des montagnes peuplées d'éspines, de sorte qu'il est utile porter des pantalons larges.

Quo que les promenades n'encarrent aucun risque, tout un chacun doit mesurer ses possibilités. Nous nous déclinons de toute responsabilité a' ce respect.

Nous voulons que vous profitiez de ces promenades et, s'il vous plaît, aidez-nous á maintenir ce milien le plus propre possible (attention avec les papiers, bouteilles et mégats).

1. Promenade autour de la doline de Cuanda

Visite d'une doline et vues panoramiques de la sierra de Cuanda et la Montaña Mágica. (Une doline est une dépression de terrain, de forme généralement conique, qui agit comme cloaque accueillant les eaux pluviales de l'entonnai; c'est une formation caractéristique des zones calcaires).

Le parcours commence en freinant le second chemine qui sort à la gauche de la route qui unit La Montaña Mágica avec El Allende, suivant le même chemin que pour l'itinéraire deux, marqué de la couleur orange. La promenade fait le tour de la doline, et s'écoule dans sa première partie par un sentier très agréable. La fin du parcours s'écoule en sentiers moins clairs, qui traversent les prairies situées dans le versant de La Montaña Mágica, et obligent à franchir quelques fermetures prévues pour le bébil qui n'ont pas de portes. La promenade peut s'allonju en descendant au fond de la doline par un sentier qui descente la versant de La Montaña Mágica, large mais quelque peu abandonné.

Durée: 3/4 d'heure. Itinéraire balisé de couleur blanche

Observations: c'est un promenade très facile qui se complique légèrement á la fin du parcours, ai s'efface le chemin et il faut traverser quelque grillage de barbelé.

2. Montée au Pic Castillo de Rales (276 m.)

Pico Castillo La Montaña Mágica Pico Castillo La Montaña Mágica Pico Castillo La Montaña Mágica Pico Castillo La Montaña Mágica Pico Castillo La Montaña Mágica Pico Castillo La Montaña Mágica

Á la cime du Pic Château de Rales il reste ruines d'une construction de pierre, qui a ses origine dans la tour romaine, mais son interes se situe dans les splendides vues panoramiques sur Rales, Vibaño, Posada, la zone côtière, Sierra del Cuera et Picos de Europa. La versant sud du Pic Château de Rales conserve une précieuse chênaie formée d'anciens arbres qui croissent entre les crevasses de la roche.

Le parcours commence par le même sentir que l'itinéraire antérieur, jusqu'á une bifurcation on l'ou prend un sentier qui soit à la droite et qui nos conduit, dans une douce montée, jusqu'à la cime du pic. La rentrée peut se réaliser par la même route ou reprendre l'itinéraire 1. Depuis la jupe du Pic Castillo on peut aussi descendre, pour le côté sud, jusqu aux dolines de Samoreli (voir itinéraire 3).

Durée: 1 heure et demie. Itinéraire balisé de couleur verte.

Observations: c'est un promenade très simple et facile de trouver.

3. Promenade dans l'ensemble karstique de Samoreli. Descente à Rales

Samoreli La Montaña Mágica Samoreli La Montaña Mágica Samoreli La Montaña Mágica Samoreli La Montaña Mágica Samoreli La Montaña Mágica Samoreli La Montaña Mágica

3a. Visite des dolines: cet ensemble est formé de deux profondes dolines tapissés d'une riche et exubérante végétation de bois mixtes (frênes, ormes, carbayos, chêne verts), avec d'abondantes fongères et mousses. Les dolines sont transverses par un petit ruisseau souterrain qui jeut se parcourir jusqu'au début de la grotte dans laquelle il continue son cours. Dans la doline la plus grande se trouvent des restes d'un petit, mais quoique intéressant moulin.

Le parcours débute par un sentier qui sort à main gauche, de la route qui va depuis El Allende à la Herreria, dans la première combe prononcée qui se trouvé à la sortie du El Allende face à un hangar. Passés quelques frairies, nous rencontrons près d'un hangar de tollé ondulé de fibrociment, deux chemines: L'un, à gauche, qui descend vers les prés et l'autre, à droite, qui se met dans le bois et descend vers Rales (parce dernier chemin nous revendrons de Rales).

Nous prenons celui de gauche pour arriver à une grange en ruine, derrière laquelle se trouve une maison habitée. Face à la grange nous rencontrons un sentier qui s'écoule vers une chênaie touffue pour arriver à uneentrée. main gauche descend un sentier escarpé qui nous même aussi dolines.

Le retour peut se faire suivant le même chemin ou continuer l'itinéraire vers Rales. (Nº 4).

Durée: 1½ heures. Itinéraire balisé de couleur bleu.

Observations: c'est un promenade agréable Cela présente seulement le certain problème de la descente au dolines, très prononcé, qui passe pour un très étroit, sentier généralement humide et légèrement glissant.

3b. Depuis Samoreli à Rales. Cette promenade est longue et s'écoule en agréables chemins quoique effaces à plusieurs occasions, qui nous mènent à quelques parages de prairies et quelquès bois ombrages de grande beauté. Cela se pencher à la bouche de la grotte située en bas des Pic de Rales.

Nous descendrons par la jupe des dolines de Samoreli, fau retourner par le chemin du bois que nous avons rencontré au début de la descente aux dolines, apparaît un chemin que nous même à droite. Au début de sa traversée, il nous oblige à passer de nombreux grillages de bubelé et quelques tombés qui les transverses. Nous allons suivre le chemin qui descend vers le cours d'un ruisseau, dans lequel se trouve un abreuvoir, en passant par une loi de aulnes, châtaignes et frênes.

De l'autre côte apparaît un chemin ascendant qui débouche prés d'un magnifique cerisier, dans des praires très raides escarpés, a u fond desquelles nous voyons la bouche de la grotte de le Fontica. Nous pouvons descendre à elle par les prés, que nous passez au chemin par lequel nous sommes arrivés, juste en face du prés du Castillo de Rales.

On monté le chemin jusqu'a quelques prés depuis lesquelles on voit le village de Rales. Le chemin descend vers une bifurcation. Le chemin de gauche nous rapproche du village et celui de droite nous même de retour vers El Allende.

Ce chemin, que nous devons reprendre si nous descendons à Rales, est très facile et clair, et il nous rendra à la maison que a tollé ondulé de fibrociment que nous avons rencontré au début.

Il bifurque en une seule occasion mais les deux routes nous mènent au même endroit. A gauche, a travers d'un bois du eucalyptus nous rencontrerons une splendide vue sur Vibaño. Vers la droite nous traverseront un touffu bois de chènes rouvres.

Durée: 3 ó 4 heures. Itinéraire balisé de couleur jaune.

Commentaires: c'est un long mais doux parcours qui se présente que quelques doutes en sa première traversée/partie, au sortir des dolines. Rales est un village très bien conservé, qui mérite une promenade tranquille et permet de gôuter car il y a un petit bar.

4. Monté au Pic Cuanda (410 m) et parcours dans la Sierra jusqu'au Pic du Forcado (459 m)

Il s'agit de monter pour la roche qui donne son nom à la propriété située dans sa jupe où se trouvé La Montaña Mágica. Depuis le Pic Cuanda se trouve une excellente vue panoramique de la mer et la montagne: toute la côte depuis Nueva à Llanes, su dominant les châines de montagnes planes de Naves et de los Llanos, coupées par la rivière Bedon. Dans la jupe nord, le village de Los Carriles, dans la jupe sud, la vallée de Ardisana, la châine montagneuse Cuera et les Pic's d'Europe.

Il s'agit de monter pour la roche qui donne son nom à la propriété située dans sa jupe où se trouvé La Montaña Mágica. Depuis le Pic Cuanda se trouve une excellente vue panoramique de la mer et la montagne: toute la côte depuis Nueva à Llanes, su dominant les châines de montagnes planes de Naves et de los Llanos, coupées par la rivière Bedon. Dans la jupe nord, le village de Los Carriles, dans la jupe sud, la vallée de Ardisana, la châine montagneuse Cuera et les Pic's d'Europe.

La montée la plus douce se fait depuis le versant nord, auquel on accède par le même chemin que nous suivions pour les itinéraires 1 et 2 (au sortir de La Montaña Mágica vers El Allende, le premier chemin vers la gauche). Nous allons suivant les flèches oranges vers le pied du roc, ai nous laissons les flèches oranges qui signalent la monter (l'avancement) vers Los Carriles. En ce point nous commençons a côte au moyen de importe quel chemin de chèvres qui montent vers les crêtes du Pic.

La descendre peut se effectuer au même endroit en continue en parcourant les crêtes jusqu' à arrivier à la cime de El Vallín, et descendre entre les prairies jusqu' à rencontre le chemin de El Vallín à Los Callejos, qui nous mènera de nouveau a "La Montaña Mágica".Il n'est pas possible de se pendre car les vues depuis les crêtes nous donnent toutes les références nécessaires.

On peut également prolonger jusqu' à monter au dernier et plus élevé des pics de cette châine montagneuse, et Pic del Forcado (459 m. de altitude). Depuis celui-ci nous avons une splendide vue de la vaille d'Ardisana, de la vaille de Los Carriles et de la rivière des chèvres (et bien sur de toute la côte llanisque et des Pics d'Europe).

(Depuis le Pic du Forcado, le promeneur vira en le Pic Benzua son nouveau défit, 761 m d'altitude, quoique l'abordage exigera plus de temps, d'énergie et perdre une hanteur depuis El Forcado pour sauver la petit vallée qui les séparent.) (Le pic Benzua est considéré populairement comme le baromètre de le zone: «Cuando el Pico Benzua pon la toca, el concejo de Llanes se moja», cela vient pour dire quand le pic Benzua met le béret (nuages), le conseil de Llanes se mouille.

Durée: 2 o3 heures Itinéraire balisé seulement au début de couleur orange.

Commentaires: C'est une route facile peur qui sont habituées à marcher entre les rochers mais qui requière a demande une certaine prudence pour ceux qui ne détient pas cette practice. La montée peut fatiguer quelque peu ceux qui ne sont pas habituées à la montagne, mais le souffle se récupère le reste du parcours et les vues magnifiques font al effort ratifiant.

5. Descente dans la vallée vers Los Callejos

Depuis la partiques, on prend le chemine a' droite, vers El Vallín (il faut ouvrir et refermer les deux portés qui évitant que ne s'échappent le bétail). On laisse à droite le hameau de El Vallín et le chemin s'écoule sur la pente de le hameau de El Vallín et le chemin s'écoule sur la pente du roc de Cuanda, en offrant des bonnes vues panoramiques sur la vaille de Ardisana. En arrivant au "collado", le sentier se fait plus large et pas, en croissant des petits bois et prairies, jusqu'au village de Los Callejos /dans le village est un bar et un ensemble curtain d'architecture traditionnelle). Depuis Los Callejos on sont pas le quartier d'en bas et au prend le sentier qui descend vers la Herrería. Le sentier arrive jusqu'a la zone plane de la vallée, convertie d'abondantes cultures et des pommeraies. Le chemin continue jusqu'a arriver de une grange qui délimite au moyen d'une route asphalté de El Allende. On marche quelques deux cents mètres sur la route asphalté et on prend a nouveau un chemin à gauche, qui monte vers El Allende par ses prés et verges.

Options: Prendre depuis Los Callejos la route vers Puente Nuevo oú l'on peut manger dans Casa Morán.

Durée: 2 heures et demie. Itinéraire balisé de couleur noire.

Commentaires: c'est une agreáble promenade qui ne présente aucune difficulté (spéciale).

6. La Route vers Los Carriles et Rales

Descendre de Cuanda a Los carriles par la pente nord du raher de Cuanda. Par ces passages se filma "En el corazón del bosque" sur le thème des maquis. Les Carriles est formée des plusieurs quartiers, situés dans la châine montagneuse plane (les châines des montagnes planes sont un relief caractéristique de la côte llanisque; ce sont de petits plateaux élevés, anciennes plateformes de "abrasión" marine; sur ces châinesplanes, on a découvert de sombrer champs de túmules, enterrements de l'age du bronze).

Le retard peut se faire par Rales, d'ai l'on prendre le chemin direct vers El Allende décrit dans itinéraire 3b. Commence alors le parcours par le chemin qui sort à gauche de la route qui descend à El Allende que nous avons pour d'autres itineraries, et borde la doline de Cuanda. Les flèches de couleur orange nous guiderons vers une des possibles vais de descente de la jupe nord de la roc de Cuanda, située face au quartier central de Les Carriles. Le descendre se fait sans chemin et le traverse n'est pas très commode. On débouche sur un petit bois qu'il faut traverser afin d'arriver aux prairies, de sorte qu'on voit déjà sentiers qui nous rapprochent du village. Depuis celui-ci en redescend par d'autres sentiers qui s'écoulent entre les près et vont unir les différentes maisons, jusqu'a trouver l'ancien chemin qui mème à Rales. Celui-ci et est plus court et aimable que celle-là mais il se perd à plusieurs reprises car il est très abandonné désuétude. Finalement, il débouche sur la route quand il se trouve en déjà très proche de Rales. Une fois dans ce village, il faut localiser le chemin qui monter vers El Allende (ne doutez pas e demander le chemin aux aimables voisins de la zone).

Durée: Quatre heures. Itinéraire balisé de couleur orange.

Observations: pour sa durée et difficulté dans la descendre du Roche, nous le recommandons pour promenons déjà quelque peu expérimentes. C'est une bonne excursion qui peut s'interrumpe a Rales, en prenant en taxi jusqu'a Cuanda.